« Les jours meilleurs » de Cecilia Ahern, un feel good original !

Hello, hello, je vous retouve aujourd’hui pour vous parler du livre « Les jours meilleurs » de Cecilia Ahern.

Parce que tout le monde connaît des périodes tristes où l’on se sent au bout dans sa vie, tout le monde devrait lire ce livre…

Voici l’histoire :

Kitty est une journaliste épanouie, heureuse, respectée jusqu’à ce qu’elle fasse une fausse accusation sur quelqu’un qui est lourde de conséquences.

Suite à cela, sa vie est saccagée : des articles haineux ne cessent de faire leurs apparitions.

Par ailleurs, sa meilleure amie Constance et rédactrice en chef du journal Etcetera s’apprête à mourir.

Dans un dernier hommage pour elle, Kitty décide d’écrire l’histoire que Constance a toujours voulu écrire. Pour cela, elle ne dispose que d’une liste de cent noms que Constance lui a fournie juste avant de mourir.

Qui sont ces gens et pourquoi font-ils parti de l’histoire que Constance voulait écrire ?

Kitty est bien décidée à résoudre le mystère et à trouver les liens entre toutes ces personnes.

Sans le savoir, elle trouvera grâce à ses gens un sens et de la joie à sa vie…

AVIS :

Honnêtement, je m’attendais à quelque chose de plus époustouflants pour les liens entre ces cents personnes. J’avoue que je suis un peu déçue sur ce point là.

Mais il y a comme mêmes des points positifs qu’il ne faut pas oublier d’aborder. Déjà l’écriture : elle est fluide et attractive.

De plus, derrière ce livre se cache un message qu’il est important de savoir. Je ne veux pas vous gâcher la surprise mais en tout cas, ce message est vraiment beau.

Au fils des pages, nous nous sentons attirés par l’histoire de chacun des personnages toutes plus intrigantes les unes que les autres.

Dans ce livre, nous revenons beaucoup sur le métier de journaliste, ce qui est un point positif. Ce métier est abordé sous un œil très très mélioratif, avec beaucoup de détails. A la suite de ce livre, nous avons envie de faire ce métier !

 Citations :

« Elle recherchait des esprits inhabituels et adorait écouter des anecdotes terre à terre aussi bien que fantastiques. Elle pensait que tout le monde avait quelque chose à raconter et elle brûlait d’envie de découvrir les différentes facettes de chacun. »

«Il fallait qu’elle dissipe le brouillard qui avait envahi son esprit : il lui semblait avoir examiné toutes les avenues possibles de cette histoire et fouillé toutes les maisons trouvées le long du chemin comme s’il s’agissait d’une chasse à l’homme. »

___________________________________________

Vous ne me suivez pas encore sur Instagram ? Cliquez ici !

Qu’en avez-vous pensé ? Ce livre vous tente ? Dites moi tout !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s