Un si petit oiseau de Marie Pavlenko

Abigail est une jeune fille de 20 ans amputée d’un bras.

Elle essaye de passer au dessus de la douleur, des regards curieux mais c’est parfois compliqué. Comment expliquer qu’elle ne peut plus être autonome, par exemple qu’elle ne peut plus lacer ses chaussures ou encore faire la cuisine ?

Avait-elle vraiment mérité son sort ? Comment et quand va-t-elle prendre conscience qu’elle peut changer les choses ?

Mais parfois l’unique remède est une rencontre inattendue

AVIS:

La première fois que j’ai vu ce livre, c’était dans une librairie. Il m’a tout de suite attiré par sa couleur originale et son titre peu commun. En l’achetant, je ne savais pas à quoi m’attendre et finalement se fut une découverte surprenante et très émouvante !

Du rire aux larmes, j’ai pris conscience de tous les membre de mon corps, de ma bras surtout et de la vie.

Comment ne pas fondre devant ce chef d’oeuvre ?

Ce livre est poétique, magique et surtout délivre un message très important: rien n’est impossible

Note : 5 sur 5.

__________________________________________________________________________________________

N’oubliez pas de faire vivre votre librairie de proximité en achetant ce livre !

Disponible aux éditions Flammarion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s