Le vol de la Joconde

Il était une fois, la Joconde, cette femme connue du monde entier ou plus précisément, il était une fois les aventures de la Joconde au sein du musée du Louvre

La Joconde est arrivée au Louvre en 1797. Pendant plus de 50 ans, elle est restée dans la grande galerie sans aucun traitement de faveur puis a été déplacée au salon carré. De quoi donner des idées à des esprits mal-intentionnés…

C’est le mardi 22 août 1911 que l’on se rend compte de la tragédie. Alors que Louis Béroud vient recopier la Joconde, celle-ci a tout bonnement disparu ! C’est donc probablement le 21 août 1911 que la Joconde a été volée.

Que s’est-il passé et surtout où est-elle ?

C’est la question auquel plus de 60 inspecteurs ont essayé de répondre…

Comment a-t-elle pu être dissimulée ? Ce n’est pas un simple tableau en toile que l’on peut cacher sous le manteau, non c’est une huile sur panneau de bois en peuplier de 77 cm de hauteur sur 53 cm de largeur. Le voleur a forcément du être aperçu…

C’est dans un escalier de service, que se trouve les premiers indices : le cadre ainsi que la vitre qui la protégeait. Et par miracle, les policiers relèvent dessus une empreinte. Malheureusement, elle ne correspond à aucun membre du personnel, aucun des employés du Louvre.

Mais la question reste toujours la même: où est-elle?

Deux témoignages confirment qu’un homme a été aperçu aux abords du Louvre avec une forme rectangulaire sous le bras mais il n’y a aucun moyen de savoir dans quelle direction il est parti. Les policiers sont dans l’impasse.

Il y a néanmoins une chose positive concernant ce vol de la Joconde: elle se fait connaître du monde entier! En effet, dans tous les journaux de France, d’Angleterre, d’Europe et de Russie on ne parle que du scandale de la Joconde

Pablo Picasso et son ami Guillaume Apollinaire sont même soupçonnés et emprisonnés trois jours avant d’être innocentés puis libérés : ce ne sont pas les voleurs de la Joconde

L’enquête n’aboutit toujours pas: elle s’enlise. Aucun suspect, aucun coupable.

Il faut attendre jusqu’à septembre 1913. A Florence, un antiquaire reçoit une étrange proposition, un italien lui propose d’acheter le tableau de la Joconde.

Un rendez-vous est prévu le 10 décembre mais l’antiquaire, prévoyant a contacté le directeur du Musée des Offices pour pouvoir identifier le tableau et savoir s’il s’agit du vrai.

Quelle ne fut leur surprise lorsqu’ils aperçoivent la Joconde intacte dans cette chambre d’hôtel !

Toutefois méfiant, le directeur veut quand même expertiser la Joconde et lorsque c’est fait, il arrête le voleur tant recherché.

Ce n’est autre que Vincenzo Peruggia, un vitrier italien qui a participé aux travaux de mise sous verre des œuvres les plus importantes du musée du Louvre, afin de les protéger des vandales (ironie du sort !). On découvre donc que pendant près de deux ans , la Joconde était cachée a Paris, dans la chambre du vitrier sous son lit!

Voici comment il a procédé:

V. Peruggia était chargé de réaliser une vitrine pour protéger la Joconde. Le dimanche 20 août 1911, à l’heure de fermeture du musée, il s’est laissé enfermer dans le musée dans un débarras pour mieux agir le lendemain. En effet, c’est le lundi 21 août, jour de fermeture du musée que le voleur a décroché le fabuleux tableau et a réussi à sortir du musée sans éveiller de soupçons.

Il est mis seulement 18 mois en prison car il plaide avoir volé le tableau pour rendre à l’Italie son chef d’oeuvre. Mensonge ou vérité, personne ne le saura jamais.

Le 4 janvier 1914, après avoir été exposé à Florence, Milan et à Rome, le tableau est ramené sous bonne escorte au Louvre où il est désormais placé sous une surveillance accrue.

C’est un retour triomphal qui rend la Joconde célèbre à tout jamais…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s